HappiPad : tests d'applications iPad et Android, actus tablettes tactiles

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 7 octobre 2017

Problème d'autonomie avec un Fitbit Blaze : un redémarrage et ça repart

Un " reset " salvateur pour doper la batterie

Il y a quelques semaines, je vous ai livré mon premier retour d'expérience sur mon Fitbit Blaze. Un tracker d'activité très convaincant, à un petit détail près : mon appareil présentait un autonomie bien plus faible que celle annoncée (jusqu'à 5 jours selon le fabricant). Et au fil des semaines, c'était de pire en pire : mon Fitbit, qui tenait au départ trois jours environ, avait finalement vu sa batterie s'épuiser en moins d'une journée.

Un petit tour sur des forums Fitbit m'a donné une piste pour résoudre cet agaçant problème d'autonomie. Un internaute y suggérait de forcer le redémarrage du tracker. Ce " reset ", qui s'effectue par un appui d'une dizaine de secondes sur deux boutons du cadran (celui de gauche et celui en bas à droite), n'efface pas les données collectées par le capteur.

Cette opération a, dans le cas de mon Blaze, produit les effets attendus : l'autonomie a ensuite atteint plus de quatre jours après une nouvelle charge complète. Mais j'ai noté que, lors des rechargements suivants, la batterie a à nouveau donné des signes de faiblesses au bout de deux ou trois jours. D'où l'obligation de renouveler régulièrement ce redémarrage pour rebooster l'autonomie...

jeudi 24 août 2017

Cartes Windows : une appli GPS gratuite convaincante sous Windows Phone

Un GPS international efficace pour 0 euro

Les téléphones Windows Phone n'ont jamais trouvé leur public. Et il semble désormais acquis que Microsoft ne va plus investir dans cet OS pour smartphones. Mais si vous êtes, comme moi, le propriétaire d'un appareil fonctionnant avec ce système, ne vous en débarrassez pas tout de suite ! En effet, à défaut de profiter d'évolutions, il peut encore vous rendre de grands services.

Illustration avec mon Nokia Lumia 735 (sous Windows 10 Mobile) qui a trouvé une deuxième jeunesse comme GPS, grâce à l'application gratuite Cartes Windows de Microsoft. Une solution loin d'être au rabais, qui vous accompagnera partout dans le monde et se révèle, à l'usage, plutôt efficace. 

J'ai pu en juger sur pièces, cet été, lors d'un voyage en Floride.

Juste avant de partir, j'ai ainsi téléchargé la carte routière de cet état américain directement à partir de l'application, ce qui permet ainsi d'utiliser le GPS sans avoir besoin d'une connexion téléphonique cellulaire. Les loueurs de voiture facturant l'option GPS une dizaine d'euros par jour, le choix de Cartes Windows s'est d'abord imposé à moi pour des raisons économiques. 

Et j'avoue que, ne l'ayant pas vraiment testée avant de partir, j'avais une appréhension quant à son efficacité.

Mais j'ai été rassuré dès le premier jour d'utilisation, sur un trajet allant de Miami Beach à Palm Beach. Bien que la cartographie soit visuellement assez basique, je guidage s'est révélé précis et respectueux de la contrainte fixée (éviter les routes à péages). Les sept autres journées de navigation GPS à travers la Floride ne nous ont pas réservé de mauvaises surprises. 

J'ai juste relevé un bug assez étrange, sur un trajet entre Florida City et Coconut Grove (au sud de Miami), où le temps de parcours a été estimé à 18 heures alors qu'il n'était en fait que de 54 minutes. Mais il a été finalement recalculé en cours de route. 

Même si on trouve sur le marché des applications et système GPS plus performants, Cartes Windows constitue donc une alternative très intéressante, avec sa cartographie routière complète (et a priori à jour) sur les cinq continents et évidemment sa gratuité totale.

dimanche 30 juillet 2017

Test. Fitbit Blaze : une montre au top… sauf sur l’autonomie

Le tracker d’activité de Fitbit s’invite dans une vraie montre

Dans la série des trackers d’activité Fitbit, je commence à en connaître un rayon. Après avoir fait mes premières armes avec un Flex (2014), j’ai ensuite investi dans un Charge HR (2015), avant de me faire prêter un Charge 2 (2016) que j’ai pu tester pendant plusieurs semaines.

Fin juin, à la faveur des soldes, j’ai craqué pour un autre produit de la marque américaine : un Fitbit Blaze qu’un magasin Cultura de l’agglomération tourangelle soldait à 50 %, ce qui faisait passer son prix sous la barre psychologique des 100 €.

Un tarif raisonnable pour un capteur qui a le look d’une montre et peut donc se porter comme tel au quotidien. Avec un mois de recul sur l’utilisation de l’appareil, je suis en mesure de vous en proposer un petit test, même si je n’ai pas encore exploré l’ensemble de ses fonctionnalités.

Lire la suite...

lundi 26 juin 2017

Une solution pour certaines erreurs DRM sur l'appli MyCanal

Un problème de DRM qui peut se régler en deux minutes

Il y a quelques semaines, j'ai été, pour la première fois, confronté à une " erreur DRM " sur l'application MyCanal que j'utilise sur ma tablette Android Asus MeMo Pad 7. Juste après avoir lancé le direct de Canal plus Sports, un message est ainsi apparu sur l'écran ("L'agent DRM de votre appareil s'est arrêté, MyCanal n'arrive plus à communiquer avec celui-ci "), qui s'est traduit concrètement par l'impossibilité de lire le flux vidéo de la chaîne sportive.

Cette alerte était accompagnée d'une consigne : redémarrer la tablette afin de relancer le processus. J'ai immédiatement appliqué cette méthode, mais sans succès. Le live de Canal plus Sports restait désespérément inaccessible, alors que bizarrement Canal plus Cinéma fonctionnait sans souci. 

Ce problème de DRM (Digital rights management), autrement dit de contrôle d'accès aux contenus numériques, me paraissait insoluble. Il n'était pas lié à mon abonnement Canal (à jour), ni à la version de mon système Android (5.01) a priori totalement compatible avec MyCanal.

En désespoir de cause, je m'étais résolu à désinstaller et à réinstaller MyCanal quand j'ai tenté une ultime opération : effacer toutes données et le cache de l'appli (en passant par les paramètres du smartphone, puis Applications). 

Bingo ! Cette manoeuvre (à renouveler en cas de récidive) a permis de résoudre le problème, m'obligeant simplement à rentrer à nouveau mes identifiants de connexion.

dimanche 28 mai 2017

Un “ vrai “ téléobjectif 8X pour votre smartphone à moins de 20 €

Ksix Clip & Zoom : un complément optique séduisant sur le papier

Le smartphone a définitivement supplanté l’appareil photo numérique pour les clichés du quotidien, voire même de voyage. Mais si les capteurs des mobiles n’ont cessé de progresser (le standard est désormais de 13 mégapixels) et se sont parfois doublés de stabilisateurs optiques, il manque encore, à la plupart d’entre eux, un élément majeur pour qu’ils fassent jeu égal avec les appareils photo : un zoom optique.

De fait, sur son smartphone, on doit généralement se contenter d’un grand angle et utiliser le zoom numérique pour agrandir ou recadrer un sujet ou un élément. Ce qui dégrade inévitablement la qualité du cliché obtenu. Pour pallier ce problème, vous pouvez évidemment investir dans un objectif autonome wifi comme le Sony QX10, qui vous coûtera entre 100 et 150 €, ou opter pour une solution beaucoup plus légère, à savoir un téléobjectif à focale fixe se clipsant directement sur l’objectif de votre smartphone. Le tout pour une mise très raisonnable (moins d’une vingtaine d’euros).

C’est précisément ce type d’accessoire, de marque Ksix, offrant un agrandissement 8X, dont je vous propose un test express. 

Lire la suite...

samedi 29 avril 2017

Les bons gestes pour sauver un smartphone tombé à l'eau

Un accident finalement assez courant

Je peux vous l'assurer : ça n'arrive pas qu'aux autres. Il y a quelques jours, un membre de ma famille (dont je tairai le nom), a fait tomber son smartphone dans la cuvettes des toilettes. Evidemment, cet appareil (un Nokia Lumia 635) n'était pas étanche... et il a donc fallu prendre des mesures d'urgence pour assurer sa survie.

Une mission qui, je vous le confirme, n'a rien d'impossible. Dans notre cas, le téléphone est en effet sorti indemne de cette mésaventure. Mais pour réussir ce sauvetage (qui ne marchera malheureusement pas à tous les coups...), il est impératif de respecter trois grandes règles. Je vous les détaille dans ce billet.

Lire la suite...

samedi 18 mars 2017

Transformez facilement votre tablette en mini-ordinateur

Souris et clavier bluetooth à la rescousse

Depuis leur arrivée sur le marché, en 2010, avec l’iPad comme pionnière, les tablettes ont changé la donne en matière d’informatique. Elles ont détrôné l’ordinateur (avant d’être elles-mêmes dépassé par les smartphones…) dans nombre de tâches numériques du quotidien, comme la consultation de sites internet, l’envoi de courriel ou encore le visionnage de vidéos. 

Mais pour certains usages, comme la rédaction d’un long mail, l’absence d’un clavier physique se fait cruellement sentir… et peut encourager l’utilisateur à se retourner vers son bon vieil ordinateur. Il est pourtant facile de donner à sa tablette un faux airs de mini PC et de la rendre ainsi plus polyvalente, sans sacrifier la mobilité. Il suffit de la doter, moyennant un investissement d’une cinquantaine d’euros, d’un clavier et d’une souris sans fil bluetooth.

J’ai testé cette solution sur mon Asus MeMo Pad 7, avec un clavier Navitech T09 et une souris Microsoft Sculpt Comfort.

Lire la suite...

mercredi 22 février 2017

Spécial voyages : un adaptateur secteur avec 4 ports USB

Rechargez vos appareils en USB partout dans le monde

S’il vous arrive de voyager en dehors de l’Europe, vous emportez forcément un adaptateur de prises électriques dans vos bagages. Mais, sauf à prendre plusieurs, vous ne pouvez recharger qu’un appareil à la fois. Pour contourner cette limitation, tout en voyageant léger, ce modèle signé Olixar représente une excellente solution.

Livré avec les 4 embouts de prises les plus utilisés au monde (USA, Europe, Grande Bretagne et Australie, couvrant quelque 150 pays), il possède quatre sorties USB capable d’alimenter jusqu’à 4 appareils en même temps (smartphone, tablette, montre connectée, appareil photo numérique…). 

A l’usage, cet adaptateur secteur compact, qui accepte en entrée des courants de 100 à 240 V et possède une protection contre les surcharges, se révèle très facile à utiliser, avec son système d’embouts clipsables à l'arrière. Vendu un peu moins de 24 € sur internet, il affiche un bon rapport utilité/prix.

- page 1 de 26