HappiPad : tests d'applications iPad et Android, actus tablettes tactiles

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 10 octobre 2018

Test Amazon Echo Spot : l'horloge connectée qui vous assiste au quotidien

Un écran qui change tout ?

Courant juin, Amazon a enfin lancé sur le marché français sa gamme d'enceintes connectées intégrant son assistant vocal Alexa. Le poids lourd du e-commerce a ainsi emboîté ainsi le pas à Google qui, avec ses modèles Home, avait déjà pris une bonne longueur d'avance. Pour frapper un grand coup d'entrée (et déployer rapidement un parc d'appareil Echo conséquent dans l'hexagone), Amazon a décidé de casser les prix pendant une courte période, avec une remise de 50 %.

Un argument financier de poids qui m'a incité à me laisser tenté. J'ai craqué pour le modèle Echo Spot, facturé habituellement 129,99 € et livrable courant juillet, que j'ai pu acquérir pour 64,99 €. Un tarif raisonnable, car je n'aurais pas payé plus pour un assistant dont j'avais un peu de mal à mesurer l'utilité au quotidien. La présence d'un écran circulaire a été pour moi déterminante, car elle semblait élargir la champ des possibilité de l'appareil, qui s'apparente finalement à une horloge connectée.

Mais qu'en est-il réellement ? Je vous donne quelques éléments de réponse avec un retour d'expérience après deux mois d'utilisation.

Lire la suite...

dimanche 19 août 2018

Remplacer le bracelet d'un Fitbit Charge HR : c'est faisable !

Un kit disponible sur internet pour moins de 5 euros

Je vous ai loué dans un post la qualité du bracelet d'activité Charge HR de Fitbit, parfait compagnon du quotidien avec son compteur de pas, son cardiofréquencemètre ou encore son alarme silencieuse par vibrations. Mais il possède aussi, malheureusement, un gros talon d'Achille que l'on découvre souvent six mois à un an après son achat : le bracelet, même quand on en prend le plus grand soin, a souvent tendance à se boursouffler près de l'écran, puis à se décoller.

Si le Charge HR est sous garantie (elle est de deux ans), aucun problème pour obtenir un échange de la part du très efficace SAV de Fitbit. Le souci, c'est qu'une fois la période de garantie expirée, on se retrouve totalement démuni. La seule solution (officielle) est de racheter un nouvel appareil car le bracelet en silicone auquel est intégré le capteur d'activité n'est pas remplaçable. 

En théorie seulement. Car il est possible, si on ne rechigne pas à effectuer un peu de bricolage, de se procurer sur internet un kit de remplacement (officieux) et à donner ainsi une seconde vie à cet excellent tracker d'activité.

Lire la suite...

mercredi 13 juin 2018

Amazon casse les prix pour le lancement de ses enceintes Echo intégrant Alexa

Trois modèles Amazon Echo disponibles à partir de 29,99 euros

Disponibles depuis 2017 aux Etats-Unis, les appareils de la gamme Amazon Echo débarquent officiellement en France ce mercredi 13 juin. Il s'agit d'enceintes à commandes vocales (sur le modèle des Google Home), qui embarquent l'assistant développé par Amazon : Alexa

L'utilisateur peut " converser " avec cette intelligence artificielle pour lui demander d'énoncer la météo du jour, les dernières actualités, de lancer une playlist musicale sur les services partenaires (Deezer, Spotify et bien sûr Amazon Music) ou encore de piloter des accessoires compatibles (ampoules et thermostats connectés notamment).

Pour frapper un grand coup d'entrée, Amazon.fr a décidé d'offrir un rabais substantiel aux premiers acheteurs. Jusqu'au 18 juin (sauf prolongation), une réduction automatique de 50 % (autrement dit sans avoir à saisir de code promo) est ainsi appliquée sur le prix de base des trois appareils. L'enceinte Echo Dot, qui correspond à l'entrée de gamme, s'affiche ainsi à 29,99 €. 

L'Echo (testée par les Les Numériques), plus puissante et disposant d'un son omnidirectionnel à 360°, est proposée quant à elle à 49,99 € pendant la période promotionnelle. Enfin, l'Echo Spot, équipée d'un écran couleur rond, ne coûte que 64,99 €.

Très alléchant sur le papier, mais cela suffira-t-il à convaincre le grand public ? Pour l'heure, les fonctionnalités de ce types d'enceintes intelligentes restent assez limitées et perfectibles, leur conférant surtout une image de " gadgets ".

lundi 11 juin 2018

Une Neo Geo mini avec écran pour les adeptes de retro gaming

La " Rolls des consoles " revient en version miniature

Après Nintendo et Sega, c'est un autre poids lourd du jeu vidéo qui se lance dans la réédition de consoles des années 80-90. Le japonais SNK vient en effet d'annoncer la commercialisation, à partir de cet été 2018, d'une Neo Geo mini. Une version miniature de sa machine vedette lancée en 1990, dont l'ambition était de transporter les jeux d'arcade dans votre salon.

La Neo Geo était donc une machine surpuissante... et très coûteuse, ce qui la réservait aux joueurs fortunés. Il fallait à l'époque débourser plus de 200 euros pour s'offrir une cartouche de jeux ! Parmi les nombreux hits qui ont alimenté son catalogue, on citera Art Of Fighting, Metal Slug, Blazing Star ou encore la série The King Of Fighters. Des succès que l'on retrouvera parmi les 40 jeux présents sur la Neo Geo mini, qui fera l'objet de deux versions : une destinée spécifiquement au Japon et une seconde, internationale, que l'on devrait voir débarquer chez nous. 

Cette console aux allures de borne d'arcade, qui tient dans la main, disposera d'un écran de 9 cm de diagonale, d'un stick et de boutons permettant de jouer en mobilité. Mais on pourra aussi la raccorder à un téléviseur via un câble HDMI et y greffer deux gamepads pour la transformer en une console de salon.

Pour l'heure, ni le prix, ni la date de sortie précise en Europe, ne sont connus. Mais, les précommandes devraient être ouvertes très prochainement sur Amazon et sur la boutique en ligne de SNK.

> A voir : la présentation vidéo de la Neo Geo mini

jeudi 10 mai 2018

Imusic Pillow, le bon compagnon d'une sieste musicale

Un oreiller confortable équipé d'un haut-parleur

Dans la série des objets connectés, celui-là l'est au sens premier du terme. Le Imusic Pillow est en effet un oreiller musical qui n'est pas raccordé à sa source audio en wifi ou bluetooth, mais par une bonne vieille connexion filaire via une prise mini jack (3,5 mm). 

Cet accessoire est destiné à tous ceux qui veulent s'offrir une petite sieste ou s'endormir en musique, sans déranger leur conjoint ou leur entourage.

Equipé d'un petit haut-parleur, cet oreiller de bonne taille (49 cm x 30 cm) diffuse de la musique ou un programme radio (en provenance d'un smartphone, d'un baladeur MP3 ou d'une radio portative) de façon parfaitement claire et audible pour celui qui pose sa tête dessus. Son voisin ou sa voisine de lit n'entend qu'un bruit de fond très discret, qui ne l'empêchera sans doute pas de dormir.

A l'usage, le Imusic Pillow se révèle plutôt confortable et délivre un son de qualité correcte. Il a le bon goût de ne pas forcer sur les basses, ce qui permet d'écouter de la pop ou du rock avec une certaine douceur musicale, propice au repos. 

Seule petit reproche, le son n'est pas diffusé de façon uniforme dans le coussin. Il faut donc localiser précisément le haut-parleur et coller son oreille contre pour profiter la meilleure expérience sonore.

Attention également : l'oreiller n'est pas lavable et il faut donc bien le glisser dans une taie avant de l'utiliser.

Quant au tarif, il est relativement raisonnable. Comptez 20 € environ sur MobileFun pour vous offrir ce produit.

lundi 23 avril 2018

L'appli MyCanal est désormais utilisable en Europe

Le direct et le replay accessibles dans 28 pays

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de l’application MyCanal : depuis le 1er avril 2018, l’ensemble de programmes (en direct ou en replay) compris dans leur abonnement sont visionnables dans les 28 pays membres de l’Union européenne.

Jusqu’ici, quand on se déplaçait en Allemagne ou en Espagne, on voyait systématiquement s’afficher un message indiquant que le programme n’était pas disponible dans le pays, si l’on souhaitait par exemple regarder un film ou une rencontre sportive sur l'appli. Pour contourner ce verrouillage, les utilisateurs devaient alors recourir à un VPN (réseau privé virtuel) simulant leur présence en France.

Un bidouillage qui n'est plus nécessaire. La barrière numérique géographique, qui avait été mise en place pour des questions de droits de diffusion, a sauté au début du mois d’avril sous la pression de la Commission européenne. Cette mesure “ d’itinérance des contenus “ en faveur des consommateurs ne concerne pour l’instant que les services payants (type MyCanal ou Netflix), mais les fournisseurs de contenus gratuits pourraient emboîter le bas.

Selon 01Net, les portails MyTF1 et 6Play se pencheraient sérieusement sur la question.

vendredi 30 mars 2018

RestroStone : une console portable pour les fans de rétro gaming

Un projet en financement participatif sur Kickstarter

Si, comme moi, vous êtes nés dans les années 70 et vous êtes passionnés pendant votre enfance/adolescence pour les jeux vidéo, voici un projet participatif aperçu sur Kickstarter qui ne devrait pas vous laisser insensible. La console portable RetroStone vous replongera dans la glorieuse époque des Sega Master System, Super Nintendo, Megadrive et autres Gameboy, grâce à son système Retropie capable d'émuler toutes ces consoles commercialisées entre 1980 et 1995.

Son design s'apparente à celui de la Gameboy et un port micro-SD permet d'ajouter des jeux, sous forme de rom, sur une carte mémoire. On peut même, si l'on en croit ses concepteurs, la brancher sur un téléviseur via sa sortie HDMI afin de jouer sur grand écran, seul ou à plusieurs (en branchant des manettes sur ses ports USB).

La souscription Kickstarter pour cette console, vendue 129 euros, arrivera à son terme le 2 avril 2018, à 14 h. Mais le projet est d'ores déjà intégralement financé avec, à ce jour, 1.070 contributeurs. Qui, si le planning prévisionnel est respecté, recevront leur RetroStone en juin 2018.

lundi 12 mars 2018

Une box pour (tenter de) transformer votre smartphone en projecteur

Un projecteur en carton vendu en kit

C’est un fait : les écrans des smartphones n’ont cessé de s’agrandir au fil des ans et de nombreux appareils sur le marché affichent aujourd’hui une diagonale d’image de 5,5 ou 6 pouces. Une taille confortable pour visionner un film en solo, mais trop juste pour “ se faire une toile “ à plusieurs.

Heureusement, il existe sur (sur le papier tout au moins) une solution pour augmenter jusqu’à 8 fois la surface d’affichage de votre mobile : le transformer en vidéoprojecteur par la " magie " d’un kit livré dans une box, disponible sur internet pour moins de 25 €.

A ce tarif là, on ne risque pas grand chose financièrement. Je me suis donc laissé séduire par ce dispositif… en carton. Mais le résultat sera-t-il à la hauteur des attentes ?

Lire la suite...

- page 1 de 28