HappiPad : tests d'applications iPad et Android, actus tablettes tactiles

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 4 novembre 2019

Test Nuki Smart Lock 2.0 : quand votre smartphone joue les portiers

La serrure connectée Nuki Smart Lock 2.0 à l'épreuve du quotidien

Le smartphone est devenu le couteau suisse du quotidien. Il sert bien sûr à téléphoner et consulter internet, mais peut aussi jouer les guides avec son GPS ou encore servir de porte-monnaie virtuel avec le NFC. Grâce à la société autrichienne Nuki, il ajoute une nouvelle corde à son arc : il se transforme en clé permettant de déverrouiller les portes de votre habitation.

Il suffit en effet d'un téléphone portable Android ou IOS et d'une liaison sans fil bluetooth pour piloter la serrure connectée Nuki Smart Lock 2.0 et rentrer ainsi chez soi sans avoir à sortir son trousseau de clé. Séduisant en théorie, mais est-ce vraiment utile et si facile à utiliser au quotidien ? Pour me permettre de me faire ma propre idée sur la question, le fabricant a accepté de me prêter ce produit pour un test sur plusieurs semaines.

Lire la suite...

mercredi 16 octobre 2019

Associer une Yeelight Led à Google Home, un jeu d'enfant !

Xiaomi Yeelight Led : une ampoule connectée bon marché

Après un modèle Awox, la Yeelight Led est la deuxième ampoule connectée que j'ai l'occasion de tester. Fabriquée par le géant chinois Xiaomi, elle est disponible sur internet pour une quinzaine d'euros, notamment en passant par des sites comme AliExpress. Principale différence avec la Awox, elle possède une connexion wifi et une compatibilité avec le système de gestion d'appareils connectés Google Home. Le tout sans nécessiter l'utilisation d'une passerelle.

Voilà pour la théorie. Mais, dans la pratique, cette Yeelight Led est-elle facile à associer avec le dispositif Google ? Confirmation dans ce petit test express / tuto que je vous propose.

Lire la suite...

jeudi 5 septembre 2019

RetroStone 2 : la console portable de rétrogaming bonifie son écran

Avis aux nostalgiques des Game BoyMegadriveSuper Nintendo et autres Neo Geo. Grâce à la RetroStone 2, vous pourrez bientôt vous offrir un retour dans les années 80-90 et goûter à nouveau aux plaisirs de jouer aux hits qui tournaient alors sur ces consoles.

Proposée dans le cadre d’un financement participatif sur Kickstarter, qui court jusqu’au 17 septembre 2019, cette console portable permet d’émuler une cinquantaine de dispositifs de jeux vidéo d’antan, en s’appuyant sur le système d’exploitation RetroPie.

Le créateur de ce projet made in France, Pierre-Louis Boyer (à la tête de la société française 8BCraft), n’en est pas à son coup d’essai dans le rétrogaming : il a déjà réussi à faire financer deux initiatives similaires sur Kickstarter, dont une première version de la RestroStone en 2018. La RetroStone 2, qui conserve un design faisant écho à celui de la mythique Game Boy, apparaît comme plus aboutie, notamment grâce à la qualité de son écran LCD de 3,5 pouces, disposant d’une résolution de 640 x 480 pixels (contre 360 x 240 pour le premier modèle).

Certes, on peut trouver sur internet (en particulier sur AliExpress) des consoles portables dotées d’émulateurs pour un tarif avoisinant les 30 ou 40 €. Mais la RetroStone 2, accessible à partir de 129 € pendant la durée de la campagne Kickstarter, offre un écran de taille supérieure et l’expertise de son créateur est élément assez rassurant.

La console, dont la livraison devrait intervenir en fin d’année, disposera par ailleurs de connexions sans fil Wifi et Bluetooth, d’une sortie HDMI pour la raccorder à un téléviseur et de trois ports USB permettant d’y brancher des manettes (pour avoir jusqu’à 4 joueurs).

Plus de 980 contributeurs ont déjà apporté leur obole à ce projet, pour un montant collecté à ce jour de plus de 170.000 €. L’objectif minimal initial, fixé à 30.000 €, est donc très (très) largement dépassé.

mercredi 31 juillet 2019

Avec l'Echo Input, intégrez Alexa et Amazon Music à votre enceinte

L'Amazon Echo Input à la loupe

C'est le talon d'Achille de la plupart des modèles d'enceintes connectées "premier prix", intégrant un assistant vocal, proposées par Amazon et Google : la qualité sonore se revèle assez moyenne, pour ne pas dire passable, si vous les utilisez pour écouter de la musique et/ou poussez un peu le volume sonore. D'où la solution imaginée par Amazon : un petit boitier, baptisé Echo Input, permet de transformer votre enceinte bluetooth en un appareil connecté, intégrant l'assistant vocal Alexa et donnant accès par la même occasion à des services comme Amazon Music.

Lors d'une récente promotion, j'ai sauté sur l'occasion pour acquérir l'Input, moyennant 19,99 € au lieu des 39,99 € auxquels il est habituellement vendu. Un investissement très raisonnable, mais cet accessoire tient-il réellement ses promesses. Réponses dans ce petit test.

Lire la suite...

lundi 22 avril 2019

Sonoff S26 : une prise connectée à 10 euros qui obéit à Alexa

Un interrupteur commandé à la voix

Cela faisait un petit moment que je cherchais à associer un accessoire connecté à mon horloge Amazon Echo Spot, pour pouvoir le piloter avec l'assistant vocal Alexa. Mais avec un impératif : ne pas dépenser plus de 20 €, car je reste assez sceptique sur l'utilité réelle de ce type d'équipement au quotidien.

J'ai finalement trouvé mon bonheur sur AliExpress où, pour une dizaine d'euros, j'ai mis la main sur la prise connectée Sonoff S26, dotée d'un embout européen. Mon objectif ? Y brancher une lampe que je pourrai ensuite allumer et éteindre à distance, juste à la voix.

Restait à savoir si cet interrupteur sans fil se révélerait facile à configurer et serait bien, comme promis par le fabricant chinois, parfaitement compatible avec l'assistant vocal d'Amazon. Réponses dans ce petit test.

Lire la suite...

vendredi 29 mars 2019

Bon plan : le prix de la console Neo Geo mini passe sous les 90 €

La console rétro de Neo Geo enfin (un peu plus) accessible

Si, comme moi, vous rêviez de vous offrir une Neo Geo mini, mais que vous jugiez que le tarif demandé (129,90 €) était jusqu'ici prohibitif, voilà une bonne nouvelle ! Depuis quelques semaines, le prix de cette console rétro en forme de borne d'arcade miniature, sortie au deuxième semestre 2018, a été revu à la baisse sur les grands sites marchands français. 

Il est désormais possible de l'acquérir pour moins de 90 €. A la faveur de promotions ponctuelles (listées sur Dealabs) ou d'un code promo (notamment sur Cdiscount), certains acheteurs ont même pu se la procurer pour 80, voire 70 €.

A titre personnel, j'ai déboursé 85 € sur Amazon.fr pour mettre la main sur cette Neo Geo mini qui me faisait de l'oeil depuis un bon moment. A cet investissement de base, j'ai ajouté un pad officiel déniché pour moins de 18 € sur Ebay. Une manette, au design similaire à celle qui équipait la Neo Geo CD, que je recommande chaudement. En effet, même si le stick de la Neo Geo mini est relativement précis et réactif, le pad se révèle bien plus agréable à utiliser sur la majorité des jeux.

Enfin, si vous souhaitez raccorder la Neo Geo mini à un téléviseur pour jouer sur grand écran, assurez-vous de disposer du câble vidéo adéquat (mini-HDMI mâle - HDMI mâle). Car, et c'est un peu mesquin, il n'est pas fourni dans la boîte de la console. Mais on en trouve pour 4 € dans des solderies de type Noz. Ainsi équipé, vous pourrez vous replonger avec délices dans la crème des jeux vidéo des années 90. 

Je ne regrette en tout cas pas mon achat (plus qu'une console rétro, c'est pour moi un objet de collection), et je pense d'ailleurs vous proposer prochainement un petit test de cette mini borne sur HappiPad.

dimanche 24 février 2019

Test express de la Slate 2+ : l'ardoise qui numérise vos dessins réalisés sur papier

Une numérisation instantanée de vos dessins

Obtenir immédiatement sur tablette, smartphone ou ordinateur le fichier image d'un dessin que l'on vient de crayonner sur une feuille : c'est la promesse de l'ardoise numérique Slate 2+ développée par la société grenobloise ISKN

Un produit qui s'adresse aux dessinateurs attachés au bon vieux duo crayon+papier, désireux de ne pas changer leurs habitudes, et donc peu enclins à se lancer dans l'utilisation d'une tablette numérique avec un stylet.

Séduits par le concept, nous avons obtenu le prêt d'une Slate 2+ de la part d'ISKN afin d'en proposer un petit test.

Lire la suite...

samedi 5 janvier 2019

Xiaomi Mi Pad 4 : installer facilement le Play Store et un clavier virtuel en Français

La tablette Xiaomi Mi Pad 4 peut être facilement "européanisée"

C'est la nouvelle star du marché des tablettes "petit format" sous Android. Produite par le groupe chinois Xiaomi, la Mi Pad 4 est une ardoise numérique qui ne manque pas d'atouts : elle est puissante (grâce à son processeur Snapdragon 660), dispose d'un très bel écran Full HD 8 pouces et présente une excellente qualité de fabrication. Le tout pour un prix hyper abordable (à partir de 130 € chez certains marchands internet). 

Mais cet appareil n'est pas distribué officiellement en France par Xiaomi et, à ce titre, ne bénéficie pas d'une traduction française du système d'exploitation MIUI (basé sur Android 8.1), ni du Play Store de Google.

Certains importateurs proposent néanmoins d'implémenter une version internationale de l'OS (une ROM " globale ", avec la langue française) ainsi que le Play Store sur l'appareil qu'ils vous vendent. Mais cette option présente un gros désavantage : elle ne permet pas les mises à jour automatiques du système d'exploitation. On peut aussi se demander si ce bidouillage n'est pas de nature à faciliter l'introduction de programmes malveillants sur la tablette.

Si l'anglais ne vous effraie pas, il est donc préférable de choisir une Mi Pad 4 dotée du système MIUI installé d'origine par Xiaomi. Il vous suffira, lors de la première configuration de la tablette, d'installer manuellement le Play Store et un clavier en Français pour que votre appareil soit pleinement fonctionnel. Suivez le guide.

Lire la suite...

- page 1 de 29