Et après un peu plus de deux mois d'utilisation, je ne regrette pas d'avoir investi dans cette TDK A33. Petit tour d'horizon des points forts et (quelques) point faibles de ce modèle.

> Aspect. La première chose qui saute aux yeux (ou plutôt se ressent dans les mains) quand on sort la bête de son emballage, c'est son poids. L'enceinte fabriquée par TDK est en effet lourde. Elle accuse 1,164 kg sur la balance. Et avec une largeur d'un peu plus de 24 cm, elle se révèle forcément un peu moins mobile que l'iHome IBT16, qui pourra facilement se nicher dans un sac. Mais, c'est le prix à payer pour disposer d'une enceinte stéréo alliant un bon réservoir de puissance.

Hormis la grille, a priori en métal, protégeant les haut parleurs et le caisson de basse, tout l'habillage de l'appareil est en plastique. Mais la qualité de fabrication apparaît comme excellente et la TDK A33 respire la solidité. Même si elle n'est pas aussi classe que l'une des références du moment, la Bose Soundlink Mini, je lui trouve un look vraiment sympa. Cette élégance (enfin, de mon point de vue) l'autorise à trôner sans faire tache sur un meuble de la salle à manger.

> Caractéristiques. Comme ses principales concurrentes, elle possède, en plus de sa liaison bluetooth, une entrée auxiliaire mini-jack 3,5 mm qui permet de la raccorder en filaire à un appareil audio (baladeur MP3, tablette, smartphone...) via sa sortie casque. Si elle fait l'impasse sur la technologie sans fil NFC (Near field communication), qui tend aujourd'hui à se développer pour faciliter les échanges d'information à très courte distance, l'enceinte incorpore en revanche une prise USB. L'intérêt ? Pouvoir utiliser l'enceinte comme borne de rechargement (pour un smartphone, par exemple) quand elle est branchée sur secteur, ce qui peut se révéler pratique.

Parée pour une utilisation en extérieur, la TDK est censée supporter les éclaboussures d'eau. Mais j'avoue ne pas avoir tenté l'expérience... On note aussi la présence de deux boutons pour régler le volume et d'une fonction main-libre pour prendre un appel quand on y raccorde son téléphone portable en bluetooth. Au final, si l'on excepte l'absence de NFC, l'enceinte possède les caractéristiques nécessaires pour répondre aux besoins de la majeure partie des utilisateurs.

On peut juste regretter que l'adaptateur secteur fourni soit un peu trop imposant...


> Utilisation et qualité sonore. Passons maintenant aux choses sérieuses, en s'intéressant aux prestations de la TDK A33 sur le plan sonore. En préambule, j'indiquerai que l'apparairage en bluetooth n'a posé aucun problème avec mes deux sources utilisées pour le test, à savoir une tablette Google Nexus 7 et un smartphone Samsung Galaxy S3. Et la liaison, dans une maison, est restée correcte à une distance de 7 à 8 m sans que le signal ne subisse de parasitage. Au delà, il est parfois devenu un peu plus capricieux.

Concernant le son... c'est du tout bon, comme le soulignaient plusieurs tests dans la presse spécialisée et sur internet. La qualité sonore est vraiment bonne (des aigus aux graves, en passant par les médiums), avec une belle amplitude. L'enceinte offre bien la puissance nécessaire pour mettre de l'ambiance dans une pièce de 20 à 25 m2, sans pâtir de distorsions, même à fort volume.

On perçoit aussi très bien les basses, qui manquaient cruellement à ma petite enceinte iHome, même s'il peut arriver qu'elles étouffent un tout petit peu le son sur certains morceaux. Mais je chipote... Sans remplacer une véritable chaîne hifi, la TDK A33 représente donc une excellente solution pour diffuser de la musique en intérieur ou extérieur, avec une musicalité étonnante pour un système audio de cette (petite) taille.

A l'usage, ma seule déception réside dans l'autonomie de la batterie : elle se situe autour de 6 heures, ce qui est assez peu. Il est donc conseillé de ne pas oublier l'adaptateur secteur quand on est en déplacement.

> Prix. Lancée fin 2012 à 230 €, l'enceinte bluetooth se retrouve aujourd'hui sur un internet à un tarif parfois inférieur de moitié. Sur Amazon.fr, où les prix fluctuent énormément, elle descend ainsi, de temps à autres, sous la barre des 100 €. En moyenne, la TDK s'affiche actuellement entre 130 et 140 € sur les sites internet marchands.