La Logicom L-Ement Tab 1001+ à la loupe

> La fiche technique. Pas de miracle à la lecture des caractéristiques de l'appareil : pour tirer le prix vers le bas, Logicom a dû faire des sacrifices. A commencer par la résolution de l'écran, qui plafonne à 1024 x 600 pixels. On est bien loin de la HD... Le processeur (un double coeur cadencé à 1 GHz) est, lui-aussi, clairement d'entrée de gamme. La mémoire vive est, quant à elle, dans la norme (1 Go). 

En revanche, l'espace de stockage interne disponible est limité à seulement 4 Go. Heureusement, un port pour cartes microSD permet d'étendre cette capacité. Concernant les connexions sans fil, le wifi est évidemment de la partie, mais le bluetooth est aux abonnés absents. L'équipement photographique de la tablette est pour sa part anecdotique (2 Mpx pour la capteur principal, 0,3 Mpx pour la caméra frontale).

Parmi les bons points, on peut citer la présence de l'une des toutes dernières moutures d'Android, Kitkat 4.4.2, pour faire tourner la tablette (les mises à jours ultérieures en 4.4 sont prévues), la compatibilité de l'appareil avec de nombreux formats de fichiers audio et vidéo ainsi que l'accès au Google Play Store pour l'installation d'applications.

> L'aspect. Sortie de sa boite, la tablette L-Ement Tab fait plutôt bonne figure. Elle est même assez élégante avec ses bords fins, qui mettent en valeur son écran 16/9, et son dos métallique. Cela tranche avec d'autres modèles bon marché, qui font exclusivement appel au plastique. Un bon point, d'autant que le niveau de finition est très correct. Il est en tout cas supérieur à ce que l'on pouvait espérer à ce niveau de prix.

> A l'usage. Comme on pouvait le redouter, la résolution faiblarde de la dalle tactile saute aux yeux dès les premières secondes d'utilisation. Les pixels sont visibles sur ce grand écran, notamment lors de la consultation de sites internet avec Google Chrome, ce qui nuit au confort de lecture. Sur ce plan, la tablette Logicom ne soutient pas la comparaison avec un iPad 1 (1024 x 768 pixels) et une Asus Transformer Prime (1280 x 800 pixels). On peut également regretter que l'écran de la L-Element Tab manque de luminosité.

Sur le plan de la réactivité, la tablette ne s'en sort pas trop mal. Elle répond bien au toucher et la navigation dans les menus se révèle fluide. La mauvaise surprise vient en fait de la capacité de stockage réellement disponible : annoncée à 4 Go, elle n'est que de 2,24 Go. Il faudra donc impérativement investir dans une carte mémoire pour se donner un peu d'air si l'on veut installer de nombreuses applications, des jeux gourmands en espace disque ou stocker des photos et vidéos.

Lors de mes tests, j'ai par ailleurs noté une connexion wifi parfois capricieuse sur l'appareil, avec une instabilité gênante sur les téléchargements d'applis. Un problème qui ne toucherait pas uniquement cette tablette de prêt si j'en crois les premiers retours d'acheteurs (voir les commentaires en fin de test). Mais Logicom m'a assuré ne pas avoir eu connaissance de ce défaut sur d'autres L-Ement Tab...

Pendant ces quelques jours d'utilisation de la tablette Logicom, j'ai en tout cas particulièrement apprécié son format 16/9 qui se prête parfaitement à lecture de vidéos, en particulier de bandes annonces, sur Youtube. La qualité sonore délivrée par les haut-parleurs est satisfaisante pour un produit d'entrée de gamme.

> Jeux. On l'a vu dans la fiche technique : la tablette Logicom n'est pas, loin de là, un foudre de guerre avec son modeste processeur double coeur. Pour autant, elle est apte aux jeux, à condition que ceux-ci ne demandent pas trop de puissance. Les Temple Run 2 et autres Jetpack Joyride tournent sans souci. J'ai même pu m'aventurer dans une partie de Dead Trigger (un FPS bien connu dans un monde envahi de morts vivants), qui s'est montré jouable, en dépit de quelques ralentissements ponctuels.

> Fonction photo. Elle ne présente pas grand intérêt sur une tablette 10 pouces, mais j'ai quand même pris quelques clichés avec le capteur dorsal de 2 mégapixels. Résultat ? Médiocre, pour ne pas dire franchement mauvais. Je n'ai d'ailleurs pas réussi à effectuer une mise au point correcte sur les sujets, ce qui a rendu les photos floues (voir exemple ci-dessous avec une rose). Espérons qu'une mise à jour du système viendra corriger cette anomalie. Seule la webcam de 0,3 mégapixels est en fait exploitable pour une utilisation avec Skype ou un autre logiciel de visioconférence.

> Conclusion. Alors faut-il acheter ou non ce produit ? Si vous cherchez une tablette 10 pouces ultra-basique et disposez d'un budget contraint, cet appareil signé Logicom peut faire l'affaire. Mais il faudra prendre conscience de ses carences, en particulier de la résolution très, pour ne pas dire trop, limitée de son écran. Nous sommes là face à un produit à 69,90 € : il en donne pour son prix, ni plus, ni moins.

Attention également au wifi, qui semble poser des soucis récurrents à cette L-Ement Tab 1001+. Certains utilisateurs ont par ailleurs pointé des difficultés dans la lecture des cartes microSD. Ce qui, si cela se confirme, constituerait un sérieux frein à son achat...

Le mieux est donc de se rendre dans un magasin Carrefour et d'y manipuler la tablette pour voir si elle répond à vos attentes. Sinon, patientez un peu, le temps de gonfler un peu votre budget pour vous offrir un modèle plus performant, à la faveur de promos sur internet.

Vous pouvez également opter pour un modèle de marque doté d'un écran de 7 pouces, plus accessible (à partir de 100 €), ou vous tourner vers des tablettes reconditionnées (en particulier des iPad 1) que l'on peut trouver à moins de 150 € sur des sites comme Vente du Diable. Ou encore tenter de dénicher une promo intéressante sur internet, notamment dans le rayon tablettes de Cdiscount, qui propose très régulièrement des ventes flash.