Un excellent concept, mais quelques approximations

> Le contenu de la boîte. Le pack Slate 2+, que nous a prêté ISKN, contient l'ardoise numérique (de 18,6 cm de large sur 26,6 cm de longueur), un carnet de feuilles, un stylo à bille, un crayon de papier, une bague, un câble d'alimentation USB (pour charger l'appareil) et des pinces qui permettent de fixer les feuilles sur l'ardoise. 

Le packaging est assez soigné et l'ardoise, particulièrement fine (7 mm) et légère (380 g), renvoie une impression de qualité.

> Mise en service. Pour utiliser la Slate 2+, vous devez, au préalable, télécharger sur une l'application Imagink d'ISKN, disponible notamment sur smartphone et tablette. Pour nos tests, nous avons utilisé un iPad 2017. Une fois lancée, l'appli déroule un mode d'emploi très clair et propose de connecter en bluetooth l'iPad à la Slate 2+. Une procédure qui s'est, dans notre cas, révélée assez simple et rapide. 

Après avoir établi cette liaison sans fil, puis fixé avec les pinces une feuille de papier sur l'ardoise, il est temps de passer au calibrage du stylo ou du crayon de papier, sur lequel il faut glisser la bague (à 4 cm de la pointe). 

C'est en effet grâce à cette bague que le crayon est repéré dans l'espace sur l'ardoise et que la Slate 2+ peut ainsi procéder à la numérisation des dessins que l'on crayonne. Là aussi, aucun souci. Cette phase de calibrage, bien détaillée dans l'appli, ne nous a posé aucun problème.

> La Slate 2+ à l'usage. Pour être parfaitement honnêtes, nous n'avons pas exploré toutes les possibilités offertes par l'ardoise et son application. Nous nous sommes focalisés sur sa fonction principale : la numérisation des dessins en direct. Une mission dont elle s'acquitte de façon très honnête. Mais, au fil de nos essais, nous avons quand même constaté de petits problèmes de précisions. 

Il arrive ainsi, assez régulièrement, que des traits apparaissent sur l'écran de l'iPad alors que la mine du crayon n'a pas encore touché le papier sur l'ardoise. Nous avons aussi noté des petits  décalages entre le dessin sur l'ardoise et celui qui est retranscrit sur la tablette d'Apple.

Au registre des bons points, on signalera la présence d'une large palette d'outils dans l'application (pour donner l'aspect d'un feutre, d'un crayon de papier avec différentes tailles de mines, changer la couleur du trait, gommer...) et la possibilité de revoir, sous la forme d'un replay, les différentes étapes de la création de son "oeuvre".

> Bilan mitigé. La Slate 2+ est une ardoise numérique de très bonne facture et facile à configurer. Mais, comme nous avons pu le constater lors de nos tests, elle souffre parfois d'approximations qui ne permettent pas de retranscrire à tous les coups de façon fidèle les dessins sur écran. 

ISKN publie toutefois très régulièrement des mises à jours pour ses applis (nous avons utilisé la 5.17.0 sur IOS) et on peut espérer qu'un correctif à venir réglera ce problème épisodique de précision.

> Où l'acheter et à quel prix ? L'ardoise Slate 2+ est disponible sur le site d'ISKN, au tarif de 179 € neuve, ou pour 129 € en version reconditionnée (avec une garantie deux ans).