Premières impressions sur Dead Trigger 2 en version Android :

Le premier épisode avait marqué les esprits et motivé des millions de téléchargements. Surfant sur l'engouement populaire pour les films, séries et jeux vidéo mettant aux prises des survivants à des hordes de zombies, Dead Trigger s'est en effet rapidement imposé comme un incontournable, avec une ambiance oppressante, une jouabilité correcte, une excellente réalisation... et un passage rapide à la gratuité (en " free-to-play "). La suite, qui vient de sortir sur l'App Store (pour iPad) et sur Google Play (pour tablettes Android), était donc attendue avec impatience par les fans du premier opus, pressés d'en découdre à nouveau avec les morts-vivants.

Et bonne nouvelle : elle reprend sa formule à succès, tout en apportant des améliorations significatives. Visuellement, tout d'abord, on a le sentiment que les développeurs du studio Madfinger Games ont encore poussé plus loin le travail graphique, avec des décors et des personnages qui ont gagné en finesse. Revers de la médaille, cette montée en gamme semble nécessiter pas mal de puissance en hardware. 

Et même une Nexus 7 (version 2012), pourtant équipée d'un processeur Nvidia Tegra 3 réputé véloce, est parfois sujette à quelques saccades pendant certaines phases de jeu. Mais cela reste très acceptable et des mises à jours viendront sans doute apporter une plus grande fluidité.