Quand le virtuel rivalise avec le réel

Visiter une ville sans bouger de chez soi, explorer la galaxie en restant sur terre ou encore se retrouver immergé à 360 degrés au coeur d'un jeu vidéo : ce sont les sensations promises par la réalité virtuelle (VR), qui a pris une nouvelle dimension cette année avec la commercialisation de deux casques à la pointe de la technologie, l'Oculus Rift et le HTC Vive. C'est ce dernier modèle que j'ai pu tester il y a quelques jours, avec l'un de mes collègues journalistes, à l'occasion de la DreamHack 2016, qui s'est déroulée du 14 au 16 mai au centre des congrès Vinci de Tours.

Cette expérience m'a permis de mesurer le potentiel du HTC Vive sur un jeu de tir à la première personne (FPS). Ce casque, qui s'utilise avec deux manettes, donne indéniablement au virtuel des accents biens réels. J'attends maintenant avec impatience de voir débarquer des nombreux contenus (jeux ou applications de voyage) exploitant ses capacités.

En attendant, voici un petit résumé des quelques minutes passées en compagnie de ce casque de réalité virtuelle.